L'Étiopathie au menu de l'INSERM

Date de publication : 
10/09/2015

C'est en octobre 2014 que M. Alain Marc, sénateur de l’Aveyron, avait posé une question écrite sur l'Étiopathie, attirant l'attention de la ministre des affaires sociales et de la santé sur la nécessité de faire évaluer l'Étiopathie par l'Institut national de la santé et de la recherche (INSERM). Et depuis le 3 septembre dernier, date de la parution de la réponse faite par le ministère, c’est officiel : "l’évaluation de l’Étiopathie est au programme du GAT".

Cela signifie que le GAT, « Groupe d’Appui Technique sur les pratiques non conventionnelles à visée thérapeutique », constitué par arrêté ministériel en 2009 et présidé par le directeur général de la santé, a cette fois bien inscrit au programme de travail de l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale) l’évaluation de notre discipline. Inutile de dire que tous les étiopathes attendent avec impatience le jour où le bénéfice de leur discipline sera scientifiquement démontré : il permettra la reconnaissance pleine et entière de cette nouvelle approche thérapeutique qui permet d'éviter dans de nombreux cas médicaments et opérations chirurgicales.

 

 

Nos coordonnées

 
  • Institut Français d’Étiopathie,
    44 rue de l’Ermitage,
    75020 Paris
  •  01.42.52.96.24
  • ife@etiopathie.com